Service historique de la Défense

Identity area

Identifier

Authorized form of name

Service historique de la Défense

Parallel form(s) of name

  • Defence Historical Service

Other form(s) of name

  • SHD

Type

  • National

Contact area

Type

Address

Street address

Château de Vincennes, Avenue de Paris

Locality

Paris

Region

Country name

France

Postal code

94306

Telephone

+33 1 41 93 20 89

Fax

+33 1 41 93 20 09

Note

Description area

History

Le SHD est l'un des trois services d'archives de l'Etat. Il contrôle, collecte, classe, conserve, communique au public et valorise les archives produites par le ministère de la défense et les organismes qui en relèvent. Il conserve plus de 300 km linéaires d’archives.
C'est au cours du 17ème siècle que l'administration des départements ministériels de la Guerre et de la Marine se met en place, et avec elle, des dépôts chargés d'en recueillir et conserver les archives. Les dépôts de la Guerre et de la Marine voient ainsi respectivement le jour en 1688 et 1699, à l'instigation des secrétaires d'Etat Louvois et Pontchartrain.
La Révolution française, tout en créant les Archives nationales, avait reconnu l'autonomie des services d'archives de la Guerre et de la Marine. La loi du 3 janvier 1979 et ses décrets d'application, dont les dispositions s'étendent à l'ensemble des archives en France, confie la presque totalité des archives publiques à la direction des archives de France du ministère de la culture, à l'exception de celles émanant du ministère de la défense et du ministère des affaires étrangères.
Héritiers directs de ces premiers dépôts, le service historique de l'armée de terre et celui de la marine naissent en 1919, augmentés bientôt du service historique de l'armée de l'air, créé en 1934, et, plus tardivement, du service historique de la gendarmerie nationale, né en 1995. Créé à Châtellerault en 1970, le centre des archives de l'armement et du personnel, a quant à lui reçu la charge des archives de la délégation générale pour l'armement ainsi que des dossiers du personnel civil employé par le ministère de la défense. En 2005, ces organismes sont fusionnés au sein du service historique de la défense.
Le SHD est également chargé du contrôle scientifique et technique des archives courantes (documents encore utilisées par les administrations dans le cadre de leurs activités) et de la collecte des archives produites par les armées, l'état-major des armées, les grands services du ministère de la défense, la délégation générale pour l'armement (DGA), le secrétariat général pour l'administration (SGA), ainsi que par des services extérieurs au ministère comme le secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) rattaché au Premier ministre. Il est l’acteur majeur de la modernisation de la fonction archives, pilotée au sein du ministère de la défense par la direction de la mémoire du patrimoine et des archives, pour le compte de laquelle il met en place une politique de gestion de l'archivage (Records Management) et pilote la mise en place de l’archivage électronique, notamment sur les théâtres d’opérations.
Le Service historique de la Défense dispose de centres ouverts au public à Vincennes, Cherbourg, Brest, Lorient, Rochefort, Toulon, Caen et Châtellerault.
Vincennes: archives du ministère de la défense (et des ministères qui l'ont précédé), des organismes interarmées, de l'armée de terre, de l'armée de l'air, de la gendarmerie nationale, de l'état-major de la marine et des organismes de la marine basés en Ile-de-France. Bibliothèque spécialisée dans le domaine de la défense.
Cherbourg, Brest, Lorient, Rochefort, Toulon : archives des unités et services de la marine basés dans les régions maritimes. Bibliothèque spécialisée dans le domaine maritime.
Caen: archives relatives aux victimes des conflits contemporains (morts pour la France, déportés, prisonniers).
Châtellerault: archives de la délégation générale pour l'armement (DGA) et dossiers contemporains du personnel civil du ministère de la défense. Bibliothèque spécialisée dans le domaine de l'armement.
Depuis le 1er janvier 2012, le bureau central d'archives administratives militaires (BCAAM) de Pau a quitté le giron de la direction du service national (DSN) pour s'intégrer dans la nouvelle organisation du Service historique de la Défense (SHD) sous le nom de centre des archives du personnel militaire (CAPM)

Geographical and cultural context

Mandates/Sources of authority

Administrative structure

Archives de la Défense:
Armée de Terre
Marine
Archives de l'armée de l'air
Archives de la gendarmerie
Archvies de l'armement

Records management and collecting policies

Buildings

Holdings

The SHD holds over 300 km of records with nearly 18 million photographs and over 50,000 maps and charts. There are almost one million works. There are 10 bases (Vincennes, Châtellerault, Cherbourg, Brest, Lorient, Rochefort, Toulon, Caen, Le Blanc and Fontainebleau).
The Records of the Ministry of Defence, collected since the 17th Century, are a vast collection of works made available to researchers.
The core of these records is occupied by documents from the ministry of defence and consequently, of the armed forces. To this have been incorporated collections from the General Delegation for Ordnance, the Secretariat-General for National Defence - a department falling under the remit of the prime minister - and collections from the ministry of war veterans that became part of the state department and was recently placed under the authority of the ministry of defence.
The Defence Historical Service has gathered its exceptional record collections in its two centres in Vincennes and Châtellerault. These collections provide the main source of French military history since the 17th Century.
Correspondence from ministers, their offices and headquarters, unit war diaries, or even private records from top political and military figures; all this enables historians to retrace campaigns from Louis XIV and the epic actions of the great Napoleon army to the most recent conflicts of our time. In addition to the different aspects of these great conflicts that have shaped Europe, these records bring to light the strategic and military issues of international politics, with a wealth of information on Africa and Asia through the records of the French armies overseas.
Although they are essential for their recordings of military history, these records are also of great interest for their documentation of cultural, diplomatic, scientific, economic and social history of France and other nations. From the first marine atlases to aerial photographs, the Records of the Ministry of Defence hold documents containing a wealth of information, works of engineers and military cartographers who, since the 16th Century, have exercised their talents on land, sea and in the air. They show how these skilled professionals contributed not only to geographic knowledge of the national territory, but also to the evolution of map-making techniques.
Finally, the technical record collections describing studies and tests concerning manufacture of weapons help to show the influence of the defence services on scientific and technical development.
Spread out between Vincennes and the branches in Brest, Cherbourg, Lorient, Rochefort, Toulon and Châtellerault, the SHD libraries are directed in particular at military history researchers, even though the collections may also interest specialists in other disciplines (history of the Ancien Régime, colonial history, etc.). In total, they house about one million books, hand written or printed, works or periodicals.

Finding aids, guides and publications

http://www.servicehistorique.defense.gouv.fr/IMG/2_ressourcesetpubli/publications/Catalogue.pdf
http://rha.revues.org/index7116.html
Revue historique des armées 261

Access area

Opening times

Access conditions and requirements

Accessibility

Services area

Research services

Reproduction services

Public areas

Control area

Description identifier

Institution identifier

Rules and/or conventions used

Status

Level of detail

Dates of creation, revision and deletion

Language(s)

Script(s)

Maintenance notes

Access points

Access Points

Primary contact

Château de Vincennes, Avenue de Paris
Paris
FR 94306